à | _n (IP & DNA

: D VEZ NOUS SR UUU.RGMAG.AR

LL 4 était!

FREE CE

Hotour ue ongears !

CACHE «

SUIS EST Un WEBZINE INDEPENDANT TRIMESTRIEL CREE PAR DES PASSIQONNES

KURKOBOLTSI ÜURKOBOLTSI.TUMBLR.COM /\LOMART.TUMELR.COM

Kukoboltsi est un artiste d'origine Finlandaise. Ce sera d’ailleurs le tra- vail de ce dernier qui figurera en couverture du RetroGeek Mag 11 pour illustrer notre test concernant Final Fantasy VI. Si jamais vous allez à la rencontre de Kurko, n'hésitez pas à le saluer de notre part !

EBRATIFORDE"" K0URKOBEOL:T.-

Edito

Nous sommes déjà en 2014 et on a fait pire que les autres fois ! Cinq mois de retard!!! On a loupé la date de bouclage initiale, Noël, la nouvelle année et la saint val- entin mais on vous souhaite en tout cas le meilleurs pour 2014. Pour se faire pardonner, on vous propose un dossier énorme sur Xenogears, une saga qui n'a laissé personne indifférent et qui aura marqué, à sa façon, le média que nous apprécions tous.

Nous allons également revenir sur quelques-uns des monuments du RPG console. J'ai bien dit quelques-uns, alors ne vous imaginez pas avec une liste exhaustive mais vous allez avoir droit, entre autre, à Final Fantasy VI, Wild ARMSs et Suikoden III. Les autres genres ne sont pas en restes étant donné que vous pourrez poser les yeux sur Batman Returns sur Super Nintendo, aux Tor- tues Ninja sur Game Boy (qui font actuellement un come-back fracassant chez les gamins) ou encore Mega- man 2 sur Nes !

On s'est aussi pas mal baladé, on s'est fait de nouveaux potes et on a beaucoup de salons à vous faire découvrir. Du très gros et du moins gros, néanmoins une chose est sûre, la culture gaming a été mise à l'honneur dans de nombreux events. Le jeu vidéo a encore de bien beaux jours devant lui, d'autant plus avec l'arrivée de cette nouvelle génération de machine. Néanmoins une ques- tion reste en suspens, celle-ci arrivera-t-elle à nous happer hors des années 80/90/2000, la réponse, vous seul l'avez ! Toujours est-il, qu'à défaut d'une PS4 ou d'une ONE, vous avez dans tous les cas le RetroGeek Mag 10.

Stay retro

AV WUU.REMAG.FR/

E2 WWuW.FACESBOUK.COM/RETROGEEKMAG

O ISSUL.COM/MRFREAK4YH

LT n| c | RETROGEEKMAE pri

Nr

RETROGEE MAG RIL

CATIGTEEILTE) OFEMEVTTS ŒUER 8 HARLIKE AIME] DFELETTE es 00 REBRETENs LEE Co FEUILLE), NES ©, EX IEN, FRET, El, EE,

FETES Tv EE) PALAU ENT ELEST s TAN

Courrier des lecteurs: ; Focus PI 4 Rétropédia Ke 2728 Events

Interview Dossier

Tests nn : AN Média YA. FAN Psycho DossieAXenogeañn

Page S4

#4" |

Un m : [14 D = (4

Final Fantasy 6 (PS1) Suikoden 2 (PS2)

Wild ARMSs (PS 1)

Vagrant Story (PS1) Megaman 2 (Nes) Mercenaries King (Steam) Batman Returns (SNES) Tortues Ninja 2 BFTS (GB) Castle of Illusion (Xbox Live) X-Men Mutant Academy (PS1)

EN TEST

FINAL PATIO

Page 120)"

21 ei 7 / \ A, f = N 4 SN ,\ x

SN |

cc

Miss D : Courriers des lecteurs

Une (53e En Eur Î

Cher Mr H, je trouve que votre magazine est nul, et que seule- ment les articles de Elpianis- tero sont intéressants. D'ailleurs, je pense qu'il devrait se présenter au prési- dentielle 2017.

Cordialement

Miss D : Sachez ma chère, que ce tendre Elpianistero dispose de cette horrible capacité à rendre ses articles avec un ou deux mois de retard. Le pauvre a vraiment du mal avec la ponctualité, et je ne parlerai pas du reste. Néanmoins, si ce dernier avait moins de soucis de lenteur, vous pourriez le lire bien plus souvent. A bon entendeur.

MT, 1 Bree

Salut, franchement c'est trop nul les coups de gueules contre les marques.

SNK c'est du vrai jeu vidéo, ils savent donner aux joueurs et leur dernière console c'était un cadeau. Pareil pour Nin- tendo, c'est un constructeur pour nos souvenirs, vous n'avez pas le droits de les de-

POLRNOLUS-CONTACTER: RETROGEEK TÜUR AHOO.FR

scendre comme ça. Vous pouvez en parler pour nous in- former mais vous avez pas le droit de dire que c'est pas bien. Mika

Miss D : Mika, tu as le droit d'aimer ou non certaines manières de faire d'éditeurs ou de développeurs, tout comme nous avons le droit de ne pas apprécier cela. Si pour toi avoir rêvé avec Nintendo permet à cette boite de faire ce qu'elle souhaite en toute impunité, sache que nous ne trouverons jamais un terrain d'entente. D'autant plus que le « cadeau » de SNK, avec la participation de Tommo (d'ailleurs je vous invite tous à aller voir la tête de leur logo et de leur site pour voir le professionnal- isme de la boite) il faut le rap- peler, c'est un peu comme un mollard craché en plein visage mon lapin !

1, 1 ee en En RFE

Bonjour, J'ai découvert votre

travail sur un forum, je suis in- digné de voir que vous per- mettez à des auteurs (si l'on peut se permettre de les ap- peler ainsi) d'écrire des mon- struosités sur différents édit- eurs de manière assez vul- gaire. Pour ma part, j'ai fait des études de journalisme et votre manière de faire est une honte pour la profession. A votre place, je ferai disparaître toutes traces de ce que vous pouvez produire.

Je ne vous salue pas, pseudo journaleux.

Lionel (défenseur d'éthiques)

Miss D : Je suis navrée pour toi, l'équipe a bien vu ta requête et s'en contrefiche.

MEMtarti=hisE

On peut réjoindre votre équipe, je joue beaucoup aus Jeux Vidéos et mes amis trou- vent que je fais de bon test ? DarkDemon

Miss D : Hello,

Comme tu sembles écrire aussi bien que H, mon petit doigt me dit que tu as toutes tes

chances. N'hésite pas à nous réécrire en nous faisant parve- nir un test de ton cru.

L'necnnu eue

C'était un vrai régal de retrou- ver votre dernière parution. Un petit message d'encoura- gement pour montrer que nous ne sommes pas que des râleurs dans le milieu du Ré- trogaming.

Miss D : L'équipe a aimé tes

mots, au plaisir de te relire bel inconnu.

En la Ep EEE P

Bjr, on peut acheter le

à un d Le

1 Le

Courriers des lecteurs : Miss D

magazine ? Mon PC est trop petit pour lire. Ivan

Miss D : Visiblement des sites peu scrupuleux vendent notre travail, sache en tout cas que tu peux télécharger le .pdf du Retrogeek Mag sur Issuu ou tout simplement nous le de- mander par mail. D'ailleurs, à partir de ce numéro, vous allez tous pouvoir télécharger ce dernier sur notre site rgmag.fr

Elle est pas merveilleuse la vie ?

EEE 9 REMES) ner 8 |

Bonjour,

Je viens de découvrir ce très joli magazine qui me rappelle les ceux que je lisais quand j'étais pitit !

LEP A

DE SUBÈRBES VERSIONS |POURILE INR EX L

GUMÉORD

En lisant le dossier spécial rétro du N'3, j'ai appris que des gens (fans) développaient de nouveaux jeux sur d'anciennes consoles [SNES, Genesis, …). J'ai tenté de cher- cher sur internet des sites qui regroupaient ces jeux, ou qui les référençaient, présen- taient, mais je n'ai rien trouvé. Connaissez-vous des sites web/forums/blogs qui parlent de cette catégorie toute par- ticulière de jeux ?

En tout cas, bravo pour ce mag, il est vraiment chouette ! Thomas

Miss D : Cher Thomas, je me suis pliée en quatre pour toi et te dégoter quelques sites qui pourraient te plaire à toi et à d'autres lecteurs. Pour ce qui est des titres sur les consoles Nintendo, tu peux aller dans la section homebrew du site nesworld.com. Tu y trouveras de nombreux titres ainsi qu'une mine d'informations concernant les produits es- tampillés Nintendo.Tu as aussi beaucoup d'équipes qui tra- vaillent sur des titres indépen- dants. Pour preuve Water- melon avec le titre Pier Solar ou Duranik, les deux frères à qui l'ont doit Sturmwind sorti sur Dreamcast. NGdev Team, de son côté, développe des titres sur MVS, AES ou encore Dreamcast. Spécialisé avec des titres arcades, nerveux et de toute beauté, ces derniers ra- viront les hardcore gamers qui nous lisent.

J'espère que je t'aurai un peu aidé et encore désolé pour le temps de réponse avec mes mails.

Vous pouvez nous écrire à cette adresse : retrogeektv@yahoo.fr ou grâce à notre rubrique contact sur le site rgmag.fr.

Focus :1 Am Street Fighter - 25Sth Anniversary Documentary

Pour les 25 ans de sa saga Street Figher, la firme Capcom a fait ré- aliser, par Area5, un documentaire nommé : "T Am Street Fighter”. En effet, grâce à ce dernier, vous allez pouvoir re- vivre l'évolution de cette fran- chise à travers les regards de joueurs professionnels, de col- lectionneurs mais aussi par les yeux de fans depuis les prémices de la licence. N'oublions pas que le tout pre- mier Street Fighter est sorti en 1987 en arcade et ses fameuses touches sensibles à la pression portées sur ces dernières.

Comprenez, plus vous cognez fort, plus vous passiez les pal- iers de puissances dans le jeu. Il n'en aura pas fallu plus pour que les joueurs indélicats ail- lent matraquer à coups de pompes le panel de la borne ! Street Fighter sera ensuite adapté sur console comme la PC Engine CD. Il faudra d'ailleurs remercier Takashi Nishiyama et Hiroshi Matsu- moto pour avoir été à l'origine des bases de Street Fighter. Sa suite, Street Fighter Il : The World Warrior qui est sortie en 91, créera un tel engoue- ment qu'elle éclipsera le pre- mier opus d'une manière in- imaginable. En effet, le soft est tellement abouti et remar- quable en tout point que Street Fighter Il : The World Warrior est parfois considéré

ÉCPARENCEAEIM COBECTIONNEURAEOSPÉAYELUR

L#

comme le premier jeu de combat de versus fighting. Une hérésie lorsque l'on voit le chiffre dans son titre. Par contre, il faut noter qu'il s'agit d'Akira Nishitani (NIN-NIN) et Akiman (Akira Yasuda) qui ont été aux commandes du titre. Ce dernier recevra par la suite plusieurs mises à jour puis vi- endront de nouveaux opus pour en faire la licence que nous connaissons tous actuel- lement et ce sera cette pro- gression que nous allons re- vivre au travers de ce docu- mentaire.

Initialement prévu pour la commercialisation du collector

UUUrU=IU} PULL VUUUE

| Am Street Fighter - 25th Anniversary Documentary : Focus regroupant divers CDs, cartes "| de téléchargement et sa figu- rine pour les 25 ans de Street Fighter, "I Am Street Fighter” a ensuite été posté gratuite- ment sur la toile pour que tous les fans puissent en profiter, un superbe geste qu'il faut sig- naler. Ce documentaire de plus d'une heure célèbre avec hon- neur les différents titres de Capcom. Ici, vous allez avoir affaire à un véritable hom-

mage. 4 La volonté d'offrir quelque LE AE So PES chose de très personnel pou- ittlé tOUghA

vant toucher les initiés et les nouveaux joueurs de Street

Fighter est bel et bien MEME: CE présente. Qu'il s'agisse des CERN EP e

créateurs, des tops players ou des fans, chaque passage clé de la licence est vu selon ces derniers. Le travail apporté est considérable et très claire- ment, les gars d'Area5 ne se sont pas foutus de nous. Ils sont partis à la rencontre des joueurs, ont su créer une am- biance et un habillage visuel collant parfaitement aux titres de Capcom, le documentaire en lui-même est une vraie réussite et peut vraiment être vu comme un délicieux présent ! Vous retrouvez aussi dans ce dernier des images d'archives de différents EVO pour vous rendre compte de l'ampleur du phénomène Street Fighter. Vous y reverrez l'un des mo- ments les plus hypes de 2004 et peut-être même de la licence. Je veux bien sûr parler de l'affrontement entre Justin et Daigo sur Street Fighter 3 lors de cette année. Les deux revi- ennent d'ailleurs sur ce combat d'anthologie !

Je termine donc par le lien de la chaine YT de Capcom pour que vous puissiez regarder « | Am Street Fighter » : http://youtu.be/2gZBITO5GwI Bon visionnage !

MAMABURTAKEMERE

DAIGO VS FOONMEKO EVUD 2011

Focus : Le JT du Retrogaming

nf

Le JT du Retrogaming d

Retrotaku est une association assez récente, cette dernière date de 2008, et a pour but de transposer sa passion aux travers de différents médias. En effet, la culture gaming est quelque chose de bien im- planté en région sarthoise. Ayant élu domicile en Bazoge, l'association rassemble de nombreux passionnés de la contrée en question. A la base, ces derniers offraient un lieu de rencontre aux rétrogamers afin de participer à différents events, faire quelque tournoi autour de consoles d'un autre âge et d'échanger souvenirs et anecdotes. Au-delà de ce ras- semblement et de la création, par la même occasion, d'une cohésion au sein de la commu- nauté, l'association Retrotaku propose ses services lors de différents salon pour mettre à disposition son catalogue de titres et de consoles afin que le rétrogaming soit accessible au plus grand nombre et dans les meilleures conditions.

Au fil des années, l'association Retrotaku s'est efforcée de di- versifier ses actions et c'est de cette manière que les mem- bres de cette dernière ont créé le JT du retrogaming. Ce dernier est diffusé sur LM TV Sarthe ainsi que sur Imtv.fr tous les premiers lundis de chaque mois à 20h15. Vous pouvez aussi retrouver les épi- sodes sur la chaine Youtube de l'association. Cette émis- sion est présentée par le présentateur télévisé Jean- Christophe K. Ce dernier revi-

JEAMECARISMORAEIKE

ODURITOURENROGAMNES

endra avec sa bonne humeur habituelle sur les nouvelles issues du monde du rétrogam- ing avec l'actualité home- brews ou encore des dossiers aussi explicites qu'accessibles au plus grand nombre. D'ailleurs nos amis de Ret- rotaku en sont à leurs douz- ième numéro du JT du ré- trogaming, alors n'hésitez pas à les soutenir avec cette émis- sion qui est une excellente al- ternative par rapport à ce que nous pouvons trouver en France.

Non contente d'avoir envahi le petit écran, l'association est aussi présente sur les ondes

Le JT AU RétrOogaming

Es Lu U

FREE EF e

Da ET Æ

Dossier

AL GER

Le monde de la Trad

L

EAN CHRIS TNOPFHEÎKA cg isoUil{s g

Cl) 8 EE) ET EEE

eus 8er)

(Me) AE) ET CE oO ENEETERTE

oUuaNaX so) sels)

SU 8 TUE)

ELTUEIEe

RÉEL INS VE) UTUE]

ETS:

WUU/RETROTMAKU'EOM

radios depuis quelques temps. Pour écouter cette émission, il vous faudra tendre l'oreille tous les 2èmes et 4èmes mer- credis de chaque mois sur Radio Alpa en directe. En effet, le Mag du Retrogaming made in Retrotaku revient durant 30 minutes sur l'actu concernant le rétro, proposant aussi des dossiers pratiques afin de briller en conventions mais aussi des interviews de person- nalités issues du milieu comme The other day, Guillaume Verdin ou encore Dr Lakav. D'ailleurs, l'émission propose également deux coupures mu- sicales. C'est ainsi que l'on a pu découvrir l'univers des créa- teurs du générique du JT du Retrogaming ou encore des titres chiptunes de qualités. Reste à savoir quand la prog' proposera des titres de Cya- nide Dansen avec son titre Ô combien remarquable nommé Subatomic Chick. L'association aura fait confiance une nour- velle fois à Jean-Christophe K. pour que la voix de ce dernier signe ce JT du Retrogaming. Toujours est-il qu'à présent, vous savez quoi regarder et écouter pour vous tenir infor- més du mieux possible concer- nant le milieu que vous chéris- sez tant !

Le JT du Retrogaming: Focus

° Wlulu.RRADIORLPRCOM O,10 7.3 FM [SARTHE]

DEAT-CHRISTOPFHE(K

RRETMIER ET ro MERCREDI DU MOIS M4

| FASSÛRETROTAKLI }

11} de À WWW.RETROTAKLU.COM

] ] AGEETE

Focus : Metal Gear Sisile) LU - Quiet

« J'ai créé ce personnage comme une antithèse aux femmes qui sont excessive- ment et fréquemment dénu- dées dans les jeux de combat. Quiet, qui n'a pas son mot à dire, aura une part d'histoire assez intriguante. Mais dès que vous aurez découvert le secret qui entoure son appar- ence, vous regretterez vos mots et vos actes. »

Voilà la réponse d'Hideo Kojima suite à un tweet de David Ellis. En effet, ce dernier avait évoqué le personnage de MGS V comme étant répug- nant, lâchant ainsi son fiel sur la création du fondateur de la saga MGsS. Pour lui, l'industrie du média vidéo-ludique mérite mieux et son indignation se trouvait accompagnée d'une prise de position remarquable tout en n'ayant pas peur des conséquences de son tweet. Que dire ? Très franchement, rien. Le gars fait de même {comme beaucoup l'ont déjà évoqué avec Cortana) et c'est vraiment l'ouvrir pour ne rien dire mais c'est quelque chose à la mode de nos jours. Encore une preuve de l'effet pervers des réseaux sociaux la moindre remarque prend une ampleur qu'elle ne devrait pas. Ce qui est plus important, c'est de revenir sur MGS V, comme l'ont rappelé nos amis du site Aimgehess, les valeurs vé- hiculées par le prochain titre de Kojima traiteront de la dif- férence de l'autre et de la mar-

&MO, II SHINIK FIL FI

ginalisation entre autres. Ceci nous permet de mieux com- prendre la réponse d'Hideo et, au-delà de faire parler gratu- itement de son futur soft, cela nourrit de plus en plus de questions concernant Quiet.

D'ailleurs, les personnages féminins de la saga, ont tou- jours été plus ou moins très sexy. Je prends pour exemple Eva, Sniper Wolf ou encore les si sensuelles Beauty and the Beast Corps. Il faut aussi pren- dre en compte l'aspect très caricatural de certains pro- tagonistes de la saga, présen- tés comme tels pour au final, se révéler être des person-

HIDEC KOSIMA; SMEFATIEMOOS ME

|

L ERPTLREs \; TETE

nages profonds et des plus tra- vaillés. Il suffit de choisir The Boss ou encore Revolver Ocelot.

Depuis qu'Ellis a voulu jouer à l'attention whore, le monde du cosplay s'est lui aussi exprimé sur le sujet. Nous avons eu droit à quelques fig- ures prendre le partie d'Ellis, chose qui peut être com- préhensible lorsque l'on voit la tenue de Quiet. D'autant plus lorsque l'on connait les prob- lèmes que les cosplayeuses subissent quand ces dernières souhaitent être sexy, allant des remarques grivoises aux mains aux culs. Néanmoins, malgré cela, la cosplayeuse Se- renity s'est grimée en Quiet et le résultat, bien qu'adapté, n'est en rien déplorable. Elle est en effet sexy mais rien de bien dérangeant et je reste persuadé, qu'un cosplay de Quiet avec des collants, ne sera pas des plus craignoses non plus. Comme évoqué, c'est le combo réseau social plus info’ générant du clic qui a fait autant de bruit, du vent donc. Pour ce qui nous con- cerne, on fait entièrement con- fiance à Hideo Kojima, à son équipe et on souhaite toute la réussite à Stefanie Joosten !

Metal Gear Solid V - Quiet : Focus

HIDEO_KOJIMA @ @HIDEO_KOJIMA_EN

The character I asked Yoji to make it more erotic, this one may not be cosplayable.

9:16 AM - 4 Sep 2013

W Follow

71 RETWEETS 50 FAVORITES + © '#

IXISERENINMNXI IDOLE:QUIE:Tz

] c | AE

Focus : Metal Gear Solid V - Quiet

Cela nous permet donc de revenir sur l'industrie en elle- même. En effet, depuis que la geekosphere a été attaquée de plein fouet par le dossier d'une bloggeuse féministe, toute cette dernière s'est voulue bien-pensante et a fus- tigé tous, mais tous, les per- sonnages un peu trop sexy ou dénudés. Actuellement et par le passé, nous avons de tout en passant par du Bayonneta, un bonnet ou deux de plus pour cette chère Lightning, Tifa Lockheart, Joanna Dark, Aya d'Onechanbara, Kaileena qui officie dans Prince of Persia, le couple Hana et Rain de Fear Effect aussi, au même titre que les giris de Dead or Alive. Tout cela pour dire que des personnages aussi « cho- quants », voire bien plus, que Quiet sont bien présents dans cette industrie. On peut même évoquer l'héroïne de Crystal Dragon, de Square, qui a plutôt bien fonctionné grâce, notamment, à un public en quête de peau visible.

On peut donc s'interroger sur le réel problème que cherch- ent à pointer du doigt les féministes, bloggeurs, indivi- dus sur Facebook ou autres journaleux et journalistes. Le problème ne viendrait-il pas de notre société hyper- sexualisée ? Ne serait-il pas

plus utile d'éduquer le tout- venant plutôt que de stigma- tiser le chara-design de cer- tains protagonistes ?

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, ce que Miranda "Super_Yan” Pakozdi a subit lors du Cross Assault est tout simplement intolérable. On peut même se demander com- ment peut-on en arriver à ce niveau !

Entre les commentaires dépla- cés ou encore les gros plans sur la féminité de la jeune fille je pense que l'on a fait un bon de 20 ans en arrière grâce à Aris Bakhtanians !

Notez que pour sa défense, ce gros con, appelons les choses comme elles devraient l'être, évoquait : « Il s'agit de blagues et si vous étiez vraiment un membre de la communauté du versus fighting, vous le sau- riez». Il ajoutera aussi : " C'est une communauté qui, comme vous le savez, est âgée de 15 ou 20 ans, et le harcèlement sexuel fait partie de la culture, et si vous supprimez cela de la communauté du jeu de combat, ce n'est plus une com- munauté de jeu de combat, c'est du StarCraft ».

Gerbant ! Bien sûr, dans une déclaration préparée, il avancera qu'il ne le pensait pas, que c'était sous l'impulsion du moment, qu'il était profondé- ment désolé blablabla. Cela ne change pas les faits. Je ne suis pas sûre que de demander à Miranda la taille de sa poitrine, que de lui suggérer de faire des combats de boue tout en avançant qu'il ira la voir dans les vestiaires puissent avoir un quelconque rapport avec la pression des combats. Surtout

lorsqu'il demandait aux per- sonnes regardant le Stream quelles parties de son corps ils souhaitaient voir.

Nous pouvons également parler du cas des hôtesses, babes ou cosplayeuses qui se retrouvent bien trop souvent « touchées » alors que l'on ne leur demandent pas la permis- sion. Que se passerait-il si vous preniez par la taille une nana dans la rue ou par l'épaule ? Par chez nous, c'est générale- ment avec un coup de bombe lacrymo que ça se termine. Donc au nom de quoi, cela change:t-il sur un salon ? II faut dégrossir les geeks qui at- tendent des events pour bouger de chez eux, il faudrait aussi instruire les gens sur les limites à ne pas franchir pour arriver à un comportement sexuellement déplacé. C'est d'ailleurs pour cette raison que le Cosplay + Consent, lancé par Killer Sushi de

16bitsirens.com, a été créé et se développe. Ces femmes et ces hommes en ont assez d'être considérés simplement comme du bétail. Qu'ils soient en tenues dénudées ou sexy ne veut pas forcément dire

Metal Gear Solid LV - Quiet : Focus

qu'ils consentent à quoi que ce soit mais doit-on s'offusquer de ces tenus cherchant à mettre en avant les attributs de chacun ? Le problème ne se trouve pas plutôt ailleurs, comme l'interprétation que chacun peut se faire de l'image de la femme ou de l'homme voire vers tout simplement le respect de l'autre ?

C'est ce que Meagan Marie a cherché à dénoncer ! Pour vous présenter cette chère Meagan, voici de quelle manière elle se décrit : « Je suis Meagan Marie. Je travaille pour Crystal Dynamics le jour, je joue aux jeux vidéo/lis des comics la nuit, et court les con- ventions en costumes Îles week end. »

Ce sera suite à la PAX (une convention elle était présente) que cette dernière laissera éclater, sur son site, son mécontentement. Alors que des journalistes professi- onnels questionnaient les co- splayeuses de la réunion de groupe de Lara Croft, Meagan Marie a senti les jeunes femmes mal à l'aise. En effet on les questionnait sur des

sujets à caractère sexuel, le tout fimé par une caméra. Pour comprendre leur réaction Meagan a fait face à ces hommes en leur demandant ce qu'ils avaient pu leur de- mander. Ces derniers lui ont simplement tourné le dos avant de lui lancer qu'elle n'était qu'une de ces féministes hyper sensibles et que des filles habil- lées ainsi ne demandent que ça. L'attitude de trop qui fera que la jeune femme laissera éclater sa colère. Maintenant, qui peut-on ou doit-on blâmer ? Les designers, les gars de la com marketing, ces femmes ou hommes présents sur les con- ventions en cosplay laissant leur peau visible ou tout simple- ment ceux qui s'imaginent tout permis car la société déshuma- nise ces femmes et ces hommes par un costume lié à un person- nage de jeu vidéo ? Il est vrai que de limiter la gente féminine à de simples potiches n'est pas ce qu'il y a de mieux mais il n'y a pas que ceci dans le jeu vidéo. À mon sens, la réponse est lim- pide et tout a à voir avec le manque de recul et l'irrespect de l'autre de certains !

N, Æ

LE

RETROPEDIA : Les SO titres marquants de la Famicom

SO0TH x : | | FAMILY COMPUTER

ANNIVERSARY

SELECT START

Durant ses premières années, cette dernière a su s’immiscer dans les

foyers japonais avant de conquérir le marché européen et le continent américain sous un nom différent.

À savoir, la Nintendo pour nous et la Nes pour nos amis rednecks ! C’est d’ailleurs toute une généra- tion de joueurs qui doit à cette machine leurs premiers souvenirs pixellisés. Pour célébrer cet an- niversaire, voici donc quelques titres qui ne vous laïisseront pas

de marbre.

DE SOIM ANNIVEHNSANIY 11

Les SO titres marquants de la Famicom : RETROPEDIA

-Super Mario Bros -Super Mario Bros = -Mario Bros -Dragon Quest Ill -Final Fantasy -Castlevania -Castlevania = -Megaman 2

-Chip'n Dale

-Duck Tales

-Makaimura

[Ghosts'n Goblins) -Zelda -Zelda 2 Ninja Gaiden

{Shadow Warrior) —Meikyäima/Kickle Cubicle -Cocoron -Spartan X/Kung-Fu -Metroic

-Takahashi Meijin no Bken Jima/Adventure Island) -Contra

Little Samson

-Kid lcarus -Goonies -Cradius -lkari Warrior ë D. C1 EP À ñ { Double Dragon 2 Nr 0 MAR EHRRSAH -Bomberman Led PAOnDED | Late lente ANA EE -GunNac 4 EQUNOER NT EUSRASIRO | AMAUCHI KEWPECDRLEZ: -Recca HIROSHI AMALUCHI -Famicom Grand Prix Il SD : SHIGERU M AMOTO er R IT LT INT GUMNPEI OKDOI | _ ans. ET uie OT RE ———

ee An

MARIO

(CET ENTERTAIMMENT SYSTEM

EUROPEAN VERSION

Le) LES

C'est grâce à la collaboration de Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka que nous devons Super Mario Bros. en 1985, l'une des séries de jeu vidéo les plus connues au monde à ce jour.

Dans ce jeu, vous devez contrôler Mario et vous lancer à la rescousse de la Princesse Toadstool des griffes de l'immonde Koopa.

Notez que vous pourrez utiliser Luigi lorsque vous jouerez en mode deux joueurs et lorsque le premier participant perdra sa vie. Super Mario Bros. est reconnu comme le jeu ayant instauré de très nom- breuses bases pour ce qui est du jeu de plate-forme console.

Il ne faut pas non plus oublier le plaisir de jeu instantané que procure le titre.

Indéniablement un must have sur cette console Nes !

Sorti en 1988, Super Mario Bros. 3 a nécessité seulement 10 personnes pour son développement. Encore une fois, il faudra lutter contre Koopa et délivrer les sept régions du royaume Champignon des Koo- palings. Avec ce troisième opus nous restons sur le même gameplay, c'est-à-dire : quelque chose de ludique et efficace. Néanmoins vous re- trouverez de nouveaux ajouts. En effet, hormis les ajouts issus du second épisode, vous disposerez de nouveaux items ici, comme le cos- tume du tanuki, de la grenouille, du raton laveur entre autres.

Vous pourrez d'ailleurs stocker ces derniers au besoin pour les utiliser plus tard. Le fait que les mondes soient découpés, vous donne la possi- bilité ensuite de rejouer le niveau voulu en le sélectionnant sur la map. Ce Mario est plus riche, plus beau et toujours aussi convivial ! Un sans- faute pour cette série.

Avant d'être le jeu de plate-forme que tout le monde connait, Mario Bros. était un jeu d'arcade de Nintendo sorti en 1983. Ici, il faudra net- toyer les égouts de New-York des trop nombreuses bestioles qui ont décidé d'y élire domicile.

Ce sera d'ailleurs dans ce jeu que vous rencontrerez pour la première fois Luigi, le frère de Mario. Pour info, c'est aussi le premier Mario multi-joueurs qui sortira et Mario est nommé Jumpman. Considéré comme la suite de Donkey, c'est une nouvelle fois Shigeru Miyamoto qui est derrière le jeu. Le but du titre est de nettoyer les niveaux en sortant, hors de l'écran, ces créatures indésirables. Pas franchement un succès dans les salles, Mario Bros. trouvera son public (plus de 2 000 000 d'exemplaires dans le monde) sur Nes grâce à son gameplay efficace et addictif.

Les SO titres marquants de la Famicom : RETROPEDIA

Plus connu comme Dragon Quest III au pays du soleil levant, Dragon Warrior III voit le jour en 1991. Développé par le studio Chunsoft, également connu grâce à Mystery Dungeon, pour Enix. La licence se joue de manière chronologique, c'est ainsi que les deux premiers opus établissaient l'aventure originale et ce troisième épisode, lui, se trouve être le prologue. Fait amusant alors qu'il s'agit du dernier opus de la trilogie.

C'est d'ailleurs dans la peau de Roto que vous allez vivre les péripéties de ce jeu de rôle. Sachez que vous pourrez changer le sexe et le nom du héros mais le prix de la liberté est la perte de la cohérence scénaris- tique. Très certainement le meilleur Dragon Warrior de la Nes, ce dernier est un condensé de ce qu'il y avait de mieux dans les premiers opus avec une aventure captivante, que demander de plus ?

Tout le monde connait la success story de Squaresoft grâceà Final Fan- tasy. A l'époque, fin 1987, Square était au bord de la faillite, il lui aura fallu seulement deux hommes, Hironobu Sakaguchi et Kenji Terada, pour remédier à cela et remonter la pente ! Final Fantasy | est construit comme tous les autres jeux de rôle de l'époque, on vous propose différ- entes classes, de donner des noms à votre petit groupe et vous allez parcourir le monde, qui emprunte d'ailleurs énormément à l'univers de D&D. Néanmoins, ce Final Fantasy, bien qu'étant énormément calqué sur rargon Quest, dispose de ses propres caractéristiques. L'utilisation d'invocations par exemple ou des noms de personnages que l'on re- trouvera par la suite dans la série constituant le fer de lance de la saga sans oublier les compositions de Nobuo Uematsu. Squaresoft est un fai- seur de rêves quant à Square Enix, lui, il les détruit.

Si Akumajou Dracula ne vous dit rien, vous connaissez très certainement Castlevania et la lutte de la Maison Belmont contre les créatures de la nuit. Ça sera en 1986 que le château du Comte Dracula apparaîtra pour la pre- mière fois au joueur de la console de Nintendo. Ce sera d'ailleurs par la représentation que s'était fait Bram Stocker du voivode Vlad III Basarab que Konami décidera d'exploiter à son tour le mythe de Dracula.

Vous êtes donc Simon Belmont et devez mettre un terme aux agissements funestes du comte. En effet, ce dernier revient d'entre les morts pour souf- fler un vent de chaos sur les contrées de Transylvanie. Bien que très clas- sique, Castlevania offre une aventure très agréable mêlant action et plate- forme sur un fond de folklore valachien. Doté également d'une identité graphique et sonore qui lui sont propres, ce titre s'impose comme un clas- sique de la Famicom.

C'est donc en 1989 que notre cher Comte Transylvanien eut la bonne idée de fondre sur l'Europe avec ses troupes afin d'épurer le monde de toute humanité. L'église quémandera donc l'aide de la Maison Belmont afin d'éviter le funeste destin que l'Empaleur souhaite leur offrir. Ce titre oubli l'aspect aventure que l'on trouvait dans le second opus pour puiser dans les bases du premier Castlevania à la différence que celui-ci n'est pas du tout linéaire. En effet, après certain points, vous pourrez choisir votre itinéraire. Choix qui aura un impact certain sur le déroule- ment du jeu. Vous ne serez également pas seul cette fois car vous serez épaulé par Sypha Belnades, Grant DaNasty et Alucard dans votre quête. Ces derniers seront débloqués selon vos choix lors de l'aventure. Plus beau, plus profond et toujours diablement efficace ce Castlevania surclasse le premier épisode qui reste toujours une référence.

Mega Man 2 aka Rockman 2: Dr. Wily no Nazo est sorti en 1988 et narre l'histoire de Dr. Light qui créa un robot nommé Mega Man afin de contrecarrer la soif de pouvoir du Dr. Wily. Malgré sa défaite ce dernier reviendra dans cet opus avec huit de ses créations pour se venger de Mega Man. Cette suite n'étant pas de l'entreprise, il s'agira donc de la propre ambition de Keiji Inafune et de son équipe d'offrir une conti- nuité à son jeu. Ils ont d'ailleurs eu raison, en effet, après un premier épisode accueilli de manière mitigé par la public, ce Mega Man 2 s'est vendu à plus de 1,5 millions d'unités pour devenir le Mega Man le plus vendu de la licence. Au demeurant extrêmement basique, le titre se révèle incroyablement riche de par son level design ainsi que son prin- cipe visant à s'octroyer le pouvoir du boss nouvellement vaincu. Ce Mega Man 2 est une référence pour quiconque possède une Nes.

Disney's Chip'n Dale: Rescue Rangers est un jeu de plate-forme développé et édité par Capcom. Sorti en 1987 au préalable sur PlayChoice-10, il faudra attendre 1990 pour le voir débarquer sur la console de Nintendo. Le titre est basé sur le dessin animé du même nom et va mettre en avant les deux héros : Chip et Dale. Aussi bien jouable à un joueur qu'à deux en coopératif, le soft se découpe de la même manière que de nombreux titres de Capcom. En effet vous arriverez dans un monde si familier mais telle- ment immense. De par leur taille Chip et Dale vont devoir jouer d'ingéniosité pour progresser dans le monde des humains. C'est ainsi que vous utiliserez les très nombreuses caisses présentes dans les niveaux pour blesser vos ennemis, vous y cacher ou encore vous en servir de plates-formes. Un jeu rafraichissant, coloré et diablement efficace, c'est un vrai plaisir de retrouver nos deux tamias pour une partie !

Les SO titres marquants de la Famicom : RETROPEDIA

State-of-the-Art High Resolution Graphics Le vds oame vw msn D

CAPCOM

Tadadadadada PICSOU, PICSOU 1! C'était génial La Bande à Picsou quand même ! Ça tombe bien, le jeu l'est aussi ! Grand classique du jeu de plates-formes sur NES, il est impossible de ne pas tomber sous le charme de DuckTales. Dans ce jeu de Capcom sorti en 1989 sur NES (et l'année suivante sur Gameboy, avant d'être remasterisé sur current gen en 2013), vous incarnez l'Oncle Scrooge, ou Balthazar Picsou chez nous, à la recherche de trésors légendaires. Level design soigné, gameplay plaisant et facile d'accès, bande son mémorable (la musique du stage de la Lune !}, graphismes colorés, bonne ambiance avec la présence des personnages de la série (Géo Trouvetou, Flagada Jones..), tout est là. On regrettera sa durée de vie un peu trop courte {seulement 5 stages, malgré une bonne rejouabilité et un soupçon d'exploration pour obtenir la véritable fin ). Culte, tout simplement.

Makaimura est à n'en pas douter l'un des titres les plus difficiles pour de nom- breux joueurs ! Ce nom ne vous est peut-être pas connu mais il s'agit en fait de la quête du Sir Arthur de Ghosts 'N Goblins. Sorti initialement en 1985, ce dernier reste une source d'inspiration énorme pour de nombreux jeux de plate-forme modernes, néanmoins, son adaptation sur Nes pointera le bout de son museau en 1989. Capcom frappe très, très fort avec Ghosts 'N Goblins qui vous mettra en quête de sauver votre douce et tendre bier-aimée. Vous devrez donc traverser six portes gardées par les généraux de Hadès avant d'en décou- dre avec ce dernier. Son ambiance unique vous transportera mais ça sera son challenge incroyablement élevé qui vous fera garder les pieds sur terre. Si Ghosts 'N Goblins a su s'enquérir des fans, c'est en effet grâce à sa difficulté et son efficacité doublée, il faut le reconnaître, d'une réalisation honorable. Peu de gens ont réussi à retrouver Prin Prin à l'époque et vous ? En faites-vous partie ?

Très certainement l'un des jeux les plus connus au monde au côté de Mario, s'il fallait en citer un, ça serait bien Zelda. Véritable objet de culte pour cer- tains, l'œuvre de Shigeru Miyamoto vous permet de partir à la découverte des plaines d'Hyrule et de vous perdre dans ses nombreux donjons. En 1986, la cartouche embarquait avec elle une puce vous permettant de sauvegarder votre partie, fait assez rare pour l'époque. Le mélange d'exploration et de combat offrait un savant mélange afin de donner aux joueurs l'impression de participer à une véritable quête pour délivrer la jolie princesse Zelda des griffes de l'ignoble Ganon. Vous et vous seul pourrez contrecarrer les plans de ce dernier et redonner à Hyrule, sa quiétude et son équilibre naturel en ra- menant la douce aitesse, protectrice du pouvoir de la Triforce et permettant à son royaume de vivre en paix, saine et sauve. Vous disposez avec ce jeu, des prémices d'une des plus grandes légendes vidéoludique.

RETROPEDIA : Les SO titres marquants de la Famicom

2ELDA/II,

GENRE ACTION AVENTURE

DEVELOPPEUR : NINTENDO 1189871]

Zelda Il: The Adventure of Link est la suite directe du premier épisode. Ce sec-